Bonne course au paradis Monsieur Beltoise !

C’est avec beaucoup d’émotion que j’ai assisté ce matin aux obsèques du champion Jean-Pierre Beltoise. L’église de Saint-Vrain et ses alentours étaient remplis de monde, venu rendre un dernier hommage à celui qui a marqué les sports mécaniques.

De nombreux pilotes étaient présents comme Jackie Stewart, Jean-Pierre Jabouille, Jean-Claude Andruet, Henri Pescarolo, Jacques Lafitte, Philippe Streiff… Mais aussi, Jean Todt, président de la FIA ou encore Philippe Monneret, pilote moto, pour ne citer qu’eux.

J’avais eu la joie et l’honneur de rencontrer Jean-Pierre Beltoise à Magny-Cours au mois de mai lors des Classic-Days.

Jean-Pierre Beltoise est décédé lundi 5 janvier 2015 à l’âge de 77 ans. Mes pensées et mes condoléances les plus sincères vont à sa famille et à ses proches.

Bonne course au paradis, Monsieur Beltoise !

Mon dossier de sponsoring est arrivé !

Sorti aujourd’hui d’impression, découvrez mon dossier de sponsoring en cliquant ici :  

Book Marion 2015

Il s’agit de mon premier support de communication pour la saison 2015. Avec ce dossier de sponsoring à la main, j’irai démarcher des entreprises. C’est l’illustration de mes projets pour 2015 et j’espère ainsi trouver des partenaires qui m’aideront à les réaliser !

La chasse aux sponsors est ouverte !

Un grand merci Anaïs Rummler, la talentueuse graphiste, de la société Optimark, qui m’a gracieusement réalisé ce dossier. 

Une sacrée copine

Il y a des personnes qui vous marquent dans la vie mais en ce qui nous concerne, ce sont les rencontres sur circuit qui nous intéresse.

Peggy. Je l’ai rencontré lors de ma première course à Dijon. Quel souvenir… Il faisait beau et je venais de connaître ma plus grosse montée d’adrénaline !

Ayant réservé ma session d’essai du vendredi, la veille par téléphone et donc, complètement en retard, tout le staff Historacing Festival connaissait mon nom. Peggy faisait justement parti du staff, nous nous sommes très vite bien entendu. Elle m’a offert une casquette rouge, comme ma Mini. Couvrant tous les événements de l’organisation, je la retrouve donc à Charade mais aussi, à Nogaro mais, surprise  ! Elle a changé de statut : elle est désormais femme de pilote. Elle ne travaille plus pour l’organisateur des courses mais accompagne son pilote préféré et moi, par la même occasion. Et depuis cela, Peggy m’accompagne jusqu’en pré-grille, une bouteille d’eau à la main. Peut-être un détail pour certains mais, c’est très importante en pré-grille, déjà pour s’hydrater un bon coup avant le départ mais aussi pour mouiller les gants (habitude que j’ai prise dès mes débuts pour avoir un meilleur grip sur le volant) ! Aujourd’hui, Peggy travaille pour Porsche et c’est pour cela que je l’ai croisé au Castellet durant mon interview avec Olivier Rogar.

Bref, c’est ma copine Peggy, toujours présente et drôlement dynamique. C’est un peu mon rayon de soleil sur les circuits la journée et celle avec qui je fais la fête le soir. Car, oui, on s’amuse bien sur les paddocks quand la nuit tombe mais cela fera l’objet d’un autre article !

 

A Dijon, notre rencontre avec la fameuse casquette !

A Dijon, notre rencontre avec la fameuse casquette !

A Nogaro avec la fanfare pour une soirée dansante !

A Nogaro avec la fanfare pour une soirée dansante !

 

Premier article sur Classic Courses

Bonne nouvelle : vous pouvez trouver, dès à présent, l’article que Classic Course m’a consacré, en suivant ce lien : http://classiccourses.hautetfort.com/archive/2014/12/15/women-in-racing-marion-thouroude.html

Ce week-end là,  j’accompagnais mon parrain de course, Philippe Streiff, à la finale du GT Tour au Castellet. La première fois que j’assiste à une course moderne, autre que les 24H du Mans. Une découverte donc, joyeuse même ! Cela me donne forcément envie et plein d’idées… Lorsque j’arrive, en simple visiteur, devant les Peugeot RCZ de la Racing Cup Peugeot, un homme m’interpèle. Cet homme est attiré par mon blouson badgé ASAVE et me dit qu’il connaît bien et, en riant : « mais ça existe encore d’ailleurs ? ». Je lui répond que oui puisque je cours le championnat GT/Tourisme ASAVE. S’en suit alors une discussion de passionnés d’automobile ancienne lorsque j’apprend qu’il est le président du club Delahaye ! A terme, il m’indique qu’il est également le principal sponsor du Team Clairet qui fait courir plusieurs Peugeot RCZ ! Ni une ni deux, il me présente le team manager : Jean-Marie Clairet. Qui lui même m’envoie chez le responsable de la RCZ Racing Cup chez Peugeot, qui pourrait être intéressé par une femme pilote. Arrivée sous la tente du majestueux réceptif Peugeot, j’arrive à voir Pascal Giral, le fameux responsable. Il me donne un rendez-vous pour le lendemain matin, le dimanche.

Les étoiles brillent dans mes yeux,  je m’y vois déjà . Le rendez-vous se passe très bien et le responsable semble ravi. Bon, le temps et la raison, ont fait que j’ai décidé de finalement courir en Peugeot 208 Racing Cup, beaucoup moins honéreuse que la RCZ. Mais ce qui n’empêche  que, c’est cette même journée que j’ai rencontré le rédacteur en chef de Classis Course : Olivier Rogar. Le départ de la dernière course du GT Tour va être donné, nous venons de faire une photo devant la bannière « Nous pensons à toi Jules » ( cf. Jules Bianchi). A l’abri du bruit car, les voitures démarrent. Le téléphone de Philippe Streiff sonne, il me demande de prendre l’appel car il est en pleine discussion avec un officiel de la FFSA (Fédération Française du Sport Automobile). Au bout du téléphone, c’était bien moi que l’on voulait joindre, un journaliste veut écrire un article sur moi. Le rendez-vous est donné sur le circuit dans le box où étaient exposées deux F1 AGS dont celle avec laquelle Philippe Streiff a eu son accident en 1989.

C’est ainsi que je fais la rencontre de Olivier Rogar, créateur et rédacteur en chef du site Classic Courses que je consulte régulièrement. Un site d’information complet et bien mené sur la compétition automobile. C’est donc dans le hall du circuit que nous finissons par faire l’interview, l’endroit que nous estimions le moins bruyant. Les GT… Elles font beaucoup de bruit ! Et pendant l’interview,  j’aperçois Peggy Demaret, avec qui j’ai fais ma première course en Mini, mais vous ai-je déjà parlé de Peggy ? Non ? Ce sera pour un prochain épisode alors car, Peggy, elle fait partie de ma vie sur circuit !

 

PhilippeStreiff

Avec Philippe Streiff, mon parrain en course automobile, lors de la finale du GT Tour 2014 au Castellet.

 

Saison 2015 en Peugeot 208 Racing Cup

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que je vous annonce ma participation à la Peugeot 208 Racing Cup.

Mercredi dernier, j’ai effectué une journée d’essais et de coatching sur le circuit de la Ferté-Gaucher, avec MRG Racing et le pilote Kevin Ropars (3ème de la 208 Racing Cup).

Ces courses se courent soit en « Sprint » soit en « Relais »… soit les deux ! Tout dépend, évidemment, du budget.

J’intégrerai le team MRG Racing qui me mettra à disposition une 208 préparée.

Vous pouvez déjà consulté les dates de mes courses sur la page « Calendrier ». Ces dates  se courent sur des événements 100 % Peugeot : les Rencontres Peugeot Sport.

10388584_407066766107021_2423177111163163047_n 10562974_407050762775288_5811092765738894575_n

Un dessin de Thierry Dubois pour la P’tite Pilote

En janvier 2014, Thierry Dubois, célèbre dessinateur et spécialiste de la Nationale 7 (son site internet : http://thierrydubois.blogspot.fr), réalise la couverture de mon premier support de communication… une carte de visite ! Format carte de postale, au dos, elle comprend toutes les dates de ma saison 2014.

C’est de là que naît l’idée de « La P’tite Pilote« . Cette carte va devenir un collector car les 300 exemplaires tirés ont presque tous été distribués…

Encore merci Thierry !